Absynthetic.fr » Pour la voiture » Quelle différence entre une assurance scooter 125 et assurance scooter 50 ?

Quelle différence entre une assurance scooter 125 et assurance scooter 50 ?

Assurance Scooter 125 : quelles différences avec scooter 50 ? L’essentiel à comprendre

Assurer son véhicule deux-roues est indispensable. Cependant, tous les deux-roues ne se ressemblent pas. Chaque véhicule se caractérise par une puissance donnée en fonction de laquelle le contrat d’assurance sera établi. Dans cet article, on vous propose de comprendre la différence entre un scooter 125 cc et un scooter 50 cc. Ceci vous permettra de comprendre pourquoi une assurance scooter 125 sera plus onéreuse que celle d’un scooter 50.

La différence entre un scooter 125 cc et 50 cc

De par leur usage ainsi que leurs caractéristiques intrinsèques, les scooters 125 cc et 50 cc sont différents. Non seulement ils ne sont pas destinés aux mêmes conducteurs, mais aussi, leur assurance ne sera pas la même.

De manière générale, un scooter 125 cc est un modèle qui est destiné aux conducteurs disposant d’un permis A1, A ou encore d’un permis type B. Afin de pouvoir conduire un tel véhicule, il est important que le permis soit ancien d’au moins deux années et que son détenteur ait suivi une formation pratique spécialisée d’une durée de 7 heures cumulées.

Par ailleurs, les scooters 50 cc sont essentiellement utilisés par les adolescents. Leur faible cylindrée ne requiert qu’un permis AM, obtenu après 7 heures de pratique, afin que le conducteur puisse utiliser un 50 cc sur la route.

Vous l’aurez surement compris, un 125 cc est un véhicule plus puissant qu’un 50 cc, par conséquent, plus sujet aux accidents de la route. C’est pour cela que les contrats d’assurance ne peuvent être similaires pour ces deux types.

Assurance scooter : différence 125 cc et 50 cc

Quelle que soit la cylindrée de votre scooter, vous devez souscrire à un contrat d’assurance afin que vous puissiez le mettre en circulation. A défaut d’une assurance tous risques, vous devez au moins souscrire à une assurance au tiers qui reste obligatoire dans tous les cas de figure. Cette formule d’assurance vous permet de couvrir la responsabilité civile ainsi que tous les dommages que vous pourriez causer aux tiers suite à un éventuel accident.

Au moment de choisir votre contrat d’assurance, vous devriez considérer les éléments suivants :

  • L’usage que vous envisagez de faire de votre scooter (longs trajets, usage professionnel, etc.),
  • les différents antécédents enregistrés dans vos anciens contrats d’assurance,
  • l’ancienneté de votre permis de conduire,
  • la puissance de votre scooter.

Sur la base de tous ces éléments, vous serez en mesure de souscrire à un contrat d’assurance adapté à vos besoins. Si vous disposez d’un 50 cc, vous n’aurez pas à payer une couverture onéreuse et vous pouvez parfaitement vous limiter à une assurance au tiers. En revanche, si vous conduisez un 125 cc, il est plus judicieux de souscrire à une assurance tous risques, à laquelle vous pourriez ajouter d’autres garanties telles que la garantie prêt de guidon, la garantie vol et incendie, la garantie dépannage pour les situations de panne, etc.