Absynthetic.fr » Guide santé » Troubles du sommeil causes : quelle est leur origine ?

Troubles du sommeil causes : quelle est leur origine ?

Les troubles du sommeil regroupent un nombre important de pathologies qui interféreraient avec le bon déroulement de votre nuit de sommeil. Ces anomalies du sommeil sont regroupées en diverses catégories qui nous permettent de les différencier.

Quelles sont les catégories de trouble du sommeil ?

Les troubles du sommeil sont répertoriées en trois grandes classes :

  • Les dyssomnies : le sommeil y est perturbé dans sa qualité, il devient donc non réparateur, et dans sa durée c’est-à-dire que certaines phases du sommeil peuvent être diminuées ou carrément éliminées.
  • Les parasomnies : la qualité et la durée dans cette catégorie ne sont pas touchées, par contre, on y retrouve des conduites anormales pendant le sommeil et des troubles de la vigilance au courant de la journée.
  • Les troubles du sommeil dus à des pathologies psychiatriques ou neurologiques.

Quelles sont les principales causes des troubles du sommeil ?

Il y a plusieurs causes de trouble du sommeil, elles varient selon la pathologie du sommeil. Elles peuvent être d’origine psychologique, physiologique, pathologique ou environnemental. Prenons alors, quelques exemples de causes pour chaque trouble du sommeil :

  • L’insomnie : représentant la difficulté de s’endormir, elle peut être la conséquence d’un stress émotionnel, d’un bruit dérangeant, de la consommation excessive d’excitants comme le café ou encore de maladies comme l’asthme ou l’apnée du sommeil.
  • L’insomnie avec avance de phase : retrouvée généralement chez les personnes d’un âge avancé chez qui le besoin en sommeil diminue. Ils se réveillent donc plus tôt en ayant l’impression de ne pas avoir fini leur nuit (cause physiologique). On la retrouve aussi chez les personnes vivant en pensionnat, par exemple, qui dorment très tôt et qui sont, donc, confrontés à la même problématique (cause environnementale).
  • L’insomnie avec retard de phase : est représentée par l’incapacité à trouver le sommeil au moment ou on se met au lit. Elle peut être due au stress psychologique, la dépression ou encore l’utilisation des nouvelles technologies comme les tablettes et les PC.
  • Le syndrome des jambes sans repos : il s’agit là d’un trouble d’origine neurologique, idiopathique dans la majorité des cas. On peut tout de même incriminer dans certains cas une insuffisance en fer ou la prise de certains traitements.
  • La narcolepsie : c’est une pathologie très invalidante, elle se manifeste par une somnolence importante au courant de la journée. Elle serait, selon les chercheurs, attribuable à un trouble auto-immun qui détruirait les neurones qui jouent un rôle dans l’éveil.
  • L’apnée du sommeil : définie comme étant une répétition d’arrêt de respiration durant le sommeil. Elle serait due soit à une malformation organique (obstruction pharyngée) ou à un dysfonctionnement au niveau du tronc cérébral.
  • Le somnambulisme : connu par tout le monde comme étant un trouble ou on se retrouve à se balader la nuit en mangeant ou en dansant sans même s’en rendre compte. Il serait d’origine neurologique, héréditaire, ou encore psychologique (stress et anxiété).

Pour toi, des articles, toujours plus !