Absynthetic.fr » Apprendre » Combien d’année dure une formation de kinésithérapeute ?

Combien d’année dure une formation de kinésithérapeute ?

La kinésithérapie est une profession paramédicale spécialisée dans la rééducation motrice. Chaque année plus de 1.000 kinésithérapeutes intègrent le marché de l’emploi à l’issue d’une formation complète et riche. Durant cette formation les participants doivent acquérir les compétences fondamentales et développer les qualités nécessaires pour exercer le métier d’un kinésithérapeute.

Le rôle et les missions d’un kinésithérapeute :

Le masseur-kinésithérapeute intervient auprès des personnes atteintes de troubles fonctionnels et d’incapacités physiques pour les aider à trouver un fonctionnement normal. Dans le cadre d’une prescription médicale, il établit un bilan qui définit le diagnostic et les objectifs de soin. Ce bilan est réalisé en tenant compte de plusieurs paramètres relatifs au patient : l’âge, l’état de santé, l’état physique, etc. Selon ce bilan, le kiné doit choisir les techniques de rééducation appropriées. On distingue entre les techniques passives et actives. Les techniques actives sont des exercices manuels (gymnastique médicale) proposés par le kiné pour être appliqués par le patient. Quant aux techniques passives, ce sont des massages ou des activités de mobilisation appliqués par le kiné sur le corps du patient.

Le cursus d’une formation kinésithérapeute :

Généralement, la formation kinésithérapeute s’étale sur quatre ans alternés entre études théoriques et stages pratiques. Les études théoriques permettent d’acquérir les connaissances fondamentales relatives aux principales disciplines où intervient le masseur-kiné. Tandis que, les stages pratiques permettent l’apprentissage clinique. La formation est partagée en deux cycles de deux ans chacun. Dans le premier cycle, on aborde les notions fondamentales de l’anatomie, la cinésiologie, la morphologie, la pathologie, la psycho-sociologie, la sémiologie de l’appareil locomoteur, la masso-kinésithérapie… En deuxième cycle, ces notions sont approfondies de plus et les candidats à la formation sont préparés pour intégrer le marché du travail. On commence, dans ce cycle, à appliquer la rééducation aux pathologies, et on développe les aspects cliniques et méthodologiques. A l’issue de cette formation, un diplôme d’Etat sera attribué aux candidats qui ont réussi.

Après avoir son diplôme en poche, le kinésithérapeute peut choisir de se spécialiser dans un domaine d’intervention précis comme traumatologie, rhumatologie, pathologie respiratoire, sport, etc.

Les qualités d’un bon kinésithérapeute :

Un bon kinésithérapeute doit satisfaire aux qualités suivantes :

  • Avoir un bon contact avec ses malades pour gagner leur confiance.
  • Être attentif et à l’écoute de ses malades.
  • Avoir de bonnes conditions physiques pour supporter les différentes techniques qui demande de la force physique.
  • Être dynamique et optimiste face à ses patients.

En fin, pour exercer le métier de kinésithérapeute, vous devez être titulaire d’un diplôme d’état de masseur kinésithérapeute après avoir passé une formation dans le domaine. Pendant cette formation, vous allez acquérir plusieurs compétences comme la rééducation, les connaissances en rhumatologie, les connaissances en physiothérapie, l’autonomie et la dynamicité. Le kinésithérapeute peut travailler à titre libéral ou salarié et dans un cabinet (ou n’importe quel centre de soins) privé ou public. Il exerce son métier en collaboration avec d’autres professionnels ou praticiens de la santé (médecin, ergothérapeute, éducateur, etc.) au sein d’équipes pluridisciplinaires.

Pour toi, des articles, toujours plus !