Absynthetic.fr » Administration » Comment payer moins d’impôts sur le revenu : y a-t-il des astuces infaillibles ?

Comment payer moins d’impôts sur le revenu : y a-t-il des astuces infaillibles ?

Comment payer moins d’impôts sur le revenu ? Une question qui revient sans cesse aussi bien dans la vie quotidienne que sur les moteurs de recherche sur le net. Pourtant, il existe des opportunités selon le montant taxable pour s’acquitter d’un minimum avec des réductions inhérentes à certains investissements ou des dépenses déductibles. Toutefois, il ne faut pas attendre la dernière minute car au-delà du 31 décembre, les opérations de défiscalisation sont très hypothétiques. Pour cela, lors de votre prochaine déclaration d’impôts, n’oubliez pas de prendre ces précautions qui allègent considérablement vos impôts :

  • Contracter un plan d’épargne retraite populaire
  • Passer aux frais réels incluant déplacement, restauration, etc
  • Versement d’une pension à un enfant majeur ou un parent
  • Réaliser des travaux visant à faire des économies d’énergie

Il est possible également de bénéficier de réductions d’impôts inhérentes aux travaux pouvant être effectués dans votre résidence principale dans le cadre du développement durable ou tout simplement dans le cadre d’aménagement au profit de personnes âgées ou handicapées. Il en est de même pour la Loi Pinel, selon la zone géographique où vous résidez, qui permet de réaliser une réduction d’impôts non négligeable.

L’investissement en entreprise est envisageable?

Investir dans une entreprise est également envisageable pour payer moins d’impôts sur le revenu, en remplissant certaines conditions, avec un abattement de 18%. C’est le cas si vous êtes célibataire en investissant à hauteur de 50.000 euros, ou 100.000 euros si vous êtes en couple. De même pour l’investissement dans les Fonds Commun de Placement pour l’Innovation (FCPI), qui permet une réduction d’impôt à un taux de 18% plafonné à 12.000 euros pour une personne seule et 24.000 euros pour un couple. Une formule identique destinée à financer le développement des sociétés non cotées dans le cadre du Fonds d’Investissements de Proximité (FIP) est également prévue.

Peut-on optimiser ses placements ?

En choisissant minutieusement ses placements vers l’orientation de son épargne, il est possible de réaliser une défiscalisation non négligeable avec l’ouverture d’un Plan d’Epargne en Actions (PEA). Un dispositif visant à investir sur des marchés boursiers avec, au-delà de cinq ans, l’exonération des plus-values. De même pour la fiscalité des contrats d’assurance-vie très rentable pour les droits de succession et d’impôts sur les plus-values. Dans la même optique il existe une mesure moins connue et adoptée par les français, il s’agit du Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) avec un intérêt certain au delà d’un niveau de revenus imposable.

Pour toi, des articles, toujours plus !